SUITE

L'entreprise souhaite cependant s'assurer de la mise en place de ses nouveaux protocoles. Depuis le mois de mai, il est demandé aux chauffeurs de se prendre en photo pour assurer qu'ils portent bien un masque. Une mesure qui devrait maintenant être étendue aux clients.

Dans un texte mis en ligne sur son blog, Uber explique que "la responsabilité fonctionne dans les deux sens". Un selfie pourrait donc être exigé aux clients, pas de façon systématique, mais si le chauffeur signale que le masque n'est pas porté. Dans ce cas de figure, il ne sera plus possible de réserver à nouveau sans passer par cette étape de vérification.

Cette nouvelle fonctionnalité va être lancée à la fin du mois de septembre.

Réalisation & référencement AM Trust Média

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.