SUITE

Le port du masque sera obligatoire en France pour les chauffeurs et clients pendant la phase de déconfinement lancée, le 11 mai 2020, mais seulement lorsque le véhicule ne possède pas de paroi de séparation entre le chauffeur et le client.

Cette obligation est le fait du gouvernement puisqu'elle avait été communiquée dès le 28 avril par le premier ministre Edouard Philippe lors de l'annonce du plan de déconfinement : « Le port du masque sera également obligatoire dans les taxis et les VTC qui ne disposent pas de protection en plexiglas ». 

Certaines plateformes de mise en relation vont même jusqu’à distribuer des masques aux chauffeurs. Elles proposent également le remboursement partiel des parois de séparation pour les véhicules avec même des partenariats noués avec des fournisseurs, ce qui permettra en outre aux chauffeurs VTC d'obtenir des réductions sur l'achat et la pose de cet équipement. 

Des courses sous contrôle ?

Certaines plateformes de mise en relation développeraient également un système pour s'assurer que les chauffeurs portent bien des masques. Par ailleurs, ont été également instaurées des mesures pour limiter la propagation, aucun passager ne peut s’asseoir à côté du conducteur, et il faut impérativement emporter ses déchets quand on quitte le véhicule.

 

Réalisation & référencement AM Trust Média

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.