SUITE

Le plus étonnant est le niveau d’irresponsabilité et d’inconscience de certains parents. Certains ne trouvent pas normal que le chauffeur VTC puisse annuler la course lorsqu’il découvre ses futurs passagers.

De la même façon on peut également pointer du doigt le niveau d’irresponsabilité et d’imprudence de certains chauffeurs VTC. Beaucoup acceptent sans vergogne de transporter des bébés sans siège adapté.

 

QUE DIT LA LOI POUR LE TRANSPORT D’ENFANT EN VOITURE ?

Transport d’enfant de moins de 18 ans en véhicule à moteur (dont le nombre de place assises n’excède pas 9) sans ceinture de sécurité ou système de retenue homologué Prévu et réprimé par l’article R412-2 du code de la route expose le chauffeur VTC à un PV 4 Bis d’un montant de 135€ minorée à 90€ et majorée à 375€.

En cas d’accident de la route, les fonctionnaires de police peuvent inviter les parents du mineur à déposer plainte contre le chauffeur VTC, pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui. Le chauffeur VTC peut ainsi passer devant le tribunal correctionnel.

En France l’utilisation d’un siège enfant est obligatoire pour les enfants de moins de 10 ans et ceux mesurant moins de 1,35 m.

 

QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES EN CAS D’ACCIDENT SANS SIÈGE ENFANT ?

Les conséquences en cas d’accident simple ou grave, peuvent être dramatiques pour le chauffeur VTC tout comme pour les parents. Lorsque ces derniers (parents et chauffeurs VTC) acceptent d’effectuer une telle course sans dispositif de sécurité, en général personne ne signe de décharge en cas d’accident. Le client peut se retourner facilement contre son chauffeur qu’il aura pourtant prié auparavant d’effectuer la course.

Quant aux plateformes de mise en relation, elles n’ont toujours pas intégré cela dans leur système de commande et même si cela était le cas il faudrait que les chauffeurs VTC prévoient des dispositifs de sécurité encombrant dans leurs véhicules. Toute une logistique lorsque l’on travaille avec les plateformes VTC. 

Par ailleurs, lorsqu’un chauffeur VTC annule une course pour cette raison, il ne perçoit aucune indemnisation, alors qu’il vient d’effectuer généralement une distance d’approche et découvre avec surprise des passagers qu’il ne pourra pas transporter pour justement ne pas engager sa responsabilité.

 

QUE PRÉVOIENT LES APPLICATIONS POUR LA PRISE EN CHARGE DES BÉBÉS EN VTC ? 4

Uber France par exemple devrait faire comme aux USA : une option pour trouver une voiture avec siège enfant ou + de 4 passagers. Preuve qu’ils ont intégré cette fonctionnalité dans leur application. Pourquoi pas en France où la législation est aussi sévère qu’aux Etats-Unis ?

Les chauffeurs VTC travaillant avec les applications de mise en relation doivent absolument faire entendre cela aux plateformes VTC partenaires. Celles-ci doivent intégrer cette fonctionnalité dans leurs applications le plus rapidement possible. Les plateformes de mise en relation doivent également prévoir un dédommagement pour une annulation dans ce genre de situation. Un chauffeur VTC non prévenu effectue inutilement une course d’approche pouvant aller parfois jusqu’à 5 km.

 

Réalisation & référencement AM Trust Média

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.